Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour des livres

Ce blog est dédié aux passionnés, aux lecteurs occasionnels mais aussi à ceux qui ne lisent pas encore mais qui sont curieux et veulent en apprendre plus sur le monde des livres. A travers ce blog, je veux faire partager ma passion des livres et donner envie de lire.

Ce qu'il advint du sauvage blanc

Publié le 19 Décembre 2016 par Océane Jardin in Divers

Titre : Ce qu'il advint du sauvage blanc

Auteur : François Garde

Genre : Société, histoire vraie

Edition : Folio

Pages : 381 pages

Résumé : Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage en Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l'a recueilli. Il a perdu l'usage de la langue française et a oublié son nom.

Que s'est-il passé pendant ces dix-sept années ? C'est l'énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l'homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu'on surnomme désormais le "sauvage blanc".

Inspiré d'une histoire vraie, Ce qu'il advint du sauvage blanc a été récompensé par huit prix littéraires, dont le Goncourt du premier roman 2012. 

 

Matelot sur un bateau français, Narcisse Pelletier se retrouve bien malgré lui sur une île australienne. Seule face à cette terre inconnue qui ne connaît pas le "monde des Blancs", Narcisse doit s'adapter pour survivre. En lui demeure l'espoir d'être secouru. De ce monde opposé au sien. Recueilli par des sauvages, leur indifférence et leur manque de réaction désemparent Narcisse. Son impossibilité à communiquer à travers une langue commune augmente son sentiment de solitude. Un mode alimentaire différent, des rituels étrangers, une condition de vie nomade. 

En parallèle à cette histoire relatant la nouvelle vie du naufragé, nous suivons également le ressentiment de Octave de Vallombrun, à travers des lettres adressées au président de la Société de Géographie. Cette partie se déroule dix-sept ans après le naufrage de Narcisse. A ce moment-là, celui-ci a été retrouvé par le navire dénommé John Bell, complètement nu, tatoué et ayant perdu l'usage de sa langue natale et de son mode de vie passé. Octave de Vallombrun le prend alors sous son aile, afin de lui remémorer son ancienne vie, mais aussi pour des intérêts scientifiques. Que s'est-il passé sur cette île pour que cet homme ait tout oublié de son passé et devenu un sauvage ? Une expérience bien périlleuse pour un homme qui oscille entre deux mondes... 

Comment définir mon sentiment à la fin de ma lecture ? De la mélancolie sans doute, pour cet homme qui souffre d'appartenir à deux univers qui ne peuvent se rejoindre, et que nous ne comprendrons probablement jamais totalement.

 

Page Facebook du blog

https://www.facebook.com/autourdeslivres/?ref=aymt_homepage_panel

Commenter cet article